La garantie de nos grandes marques
Le respect de nos engagements

Téléchargez Adobe Flash player

Materiel incendie

La lutte contre l’incendie à domicile constitue deux phases déterminantes à la survie de ses habitants :

Phase N°1 : Les équipements de détections

Détecteur de fumée

Le détecteur de fumée joue un rôle vital en donnant l’alerte lorsqu’un feu est dans sa phase de développement.

Il veille 24 heures sur 24. De ce fait, il est surtout efficace la nuit, lorsque la surveillance humaine est absente. Les feux se déclarant pendant la nuit sont responsables de 70 % des décès dans les incendies d'habitation.

La présence d'un détecteur de fumée n'empêche pas un feu de se déclarer, mais il permet aux occupants d'être prévenus et de disposer du temps nécessaire pour quitter les lieux voire d'éteindre un début d’incendie par des moyens de première intervention et limiter ainsi considérablement les dégâts et la charge financière qui en résulte.

Les détecteurs de fumée, et de monoxydes peuvent être complètement autonomes ou bien, être associés à un système d’alarme existant.

Lors de détection de fumée, les sirènes alertent les habitants.

Phase N°2 : Les matériels d’intervention.

Extincteurs

Lors d’incendie, pour éteindre un feu :

L’extincteur est l’appareil prévu à cet effet, il projette ou répand une substance appropriée — appelée agent extincteur — afin d'éteindre un début d'incendie.

On distingue trois différentes sortes : ceux destinés aux feux électriques (tableau électrique, prise…), à ceux destinés aux hydrocarbures (huiles, carburants…), et ceux destinés aux feux secs (bois, papier…).

De règles générales :

Lors d’un feu, tirez sur la goupille, maintenez bien le tuyau à l’origine du feu (le plus au sol) et percutez à l’aide de la poignée.

Ne jamais se servir d’un extincteur à eau pour éteindre un feu électrique ou d’hydrocarbures.

Faites vérifier vos extincteurs par un spécialiste au moins une fois par an.

La lutte contre l'incendie est (sauf exception) du domaine des sapeurs-pompiers. Toutefois, en présence d'un feu naissant, toute personne devrait savoir prendre des mesures afin d'éviter l'extension du sinistre : s'il suffit d'un dé à coudre d'eau pour éteindre une allumette, il peut falloir plusieurs milliers de litres pour éteindre l'incendie de maison que déclenche l'allumette.

La lutte contre l'incendie consiste à priver le feu d'un des trois éléments suivants essentiels à sont maintien et faisant partie du triangle du feu :

  1. le combustible (bois, papier, essence, gaz, etc.)
  2. le comburant (dioxygène contenu dans l'air, la plupart du temps)
  3. une énergie d'activation (étincelle, etc.)

Le troisième élément, la chaleur, ne peut pas être supprimé au niveau du foyer puisque celui-ci en produit en permanence. Toutefois, la suppression de la chaleur des fumées est un des éléments déterminants pour maîtriser un feu d'intérieur. Par ailleurs une fois le feu éteint, il convient de s'assurer qu'il ne subsiste aucune source chaude, en procédant au refroidissement de la partie ayant brûlé et des objets alentours ainsi qu'à l'évacuation complète des fumées ; cette opération s'appelle le déblaiement. Ceci permet d'éviter une reprise du feu liée à des braises incandescentes, à l'ajout ultérieur d'un produit plus inflammable ou à une explosion de fumées.

Nous disposons d’une très large gamme de produit et d’accessoires dans ce sens, n’hésitez pas à nous contacter pour toutes demandes.

A Savoir :

  • En France, un incendie domestique a lieu toutes les deux minutes.
  • Si 70 % des incendies se déclenchent le jour, 70 % des incendies mortels se produisent la nuit, faute d'avertissement. Contrairement aux idées reçues, l'odeur de fumée non seulement ne réveille pas, mais produit l'effet inverse. Elle contient du monoxyde de carbone qui plonge dans un profond sommeil. Leur détection précoce s'impose de façon impérative et vitale.
  • 10 000 personnes sont victimes d'incendies chaque année. Quand il ne tue pas, il entraîne de graves séquelles physiques, respiratoires, traumatiques et psychologiques.

 

Demandez un rappel gratuit Demandez un conseil pour votre projet

Secteurs

AEP
AQUITAINE &
MIDI-PYRÉNÉES

Service d'installation et de maintenance de systèmes de détection d'intrusion (NF 367 - I81) Catégories AB

Certificat n°177/12/367-81

Vidéosurveillance (NF 367-I82)

Certificat n°107/12/367-82

Certifications délivrées par

AFNOR Certification

www.marque-nf.com

Et CNPP Cert www.cnpp.com

Contactez AEP  |  10 Rue Beaumarchais BP 80121 33150 CENON - 05 56 06 18 19  |  ZI Lavigne, lot. Heméra, 31190 Auterive - 05 61 500 600  |  WebRankInfo - indeXweb